Aides Covid19

Information de la Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge à l’attention des indépendants dans le cadre des aides Covid19

Après quatre semaines de confinement cet automne, et alors que la stabilisation semble être de mise sur l’ensemble du volet sanitaire avec en point de mire les fameux vaccins tant attendus, de (très) nombreux indépendants tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme à l’heure où nos Autorités se réunissent pour envisager l’avenir proche. Et le leur plus précisément !  Va-t-on suivre l’exemple français ou plutôt se résoudre à attendre encore un bon mois comme l’Allemagne ? En tout état de cause, et au vu de la concurrence de nos voisins proches, qu’elle vienne de France, du Grand-duché de Luxembourg ou des Pays-Bas, nos commerçants attendent, eux, un assouplissement ! Pas l’anarchie… juste une percée raisonnable - et raisonnée ! - qui pourrait leur permettre d’envisager de recouvrer un peu d’activité et, ce faisant, du chiffre d’affaires durant cette période qui compte parmi les plus importantes de l’année. On le sait, même si le moratoire sur les faillites jette un voile de brouillard sur le secteur, ce choix, pour cornélien qu’il soit, est quasi vital pour de nombreuses entreprises, pour de nombreux patrons, pour des tas de salariés aussi. Car derrière chaque projet économique, ne nous voilons pas la face, il y a certes un retour sur investissement pour l’indépendant qui ose et risque, mais il y a aussi le cercle vertueux de l’économie qui rejaillit sur tout le monde et chacun. Ne perdons pas de vue que si les entreprises vont bien, les salariés en ressentent les effets, consomment et huilent de ce fait les rouages d’un engrenage en croissance. Mais le contraire est vrai aussi : pas d'entreprises, pas de jobs, pas de conso ! La Wallonie y est allée hier d’un nouvel effort pour les secteurs obligés de fermer au 2 novembre dernier, nous vous glissons ici l’information de base en vous renvoyant sur notre site pour l’ensemble du communiqué et le détail de la communication. Nous attendrons, comme vous, la communication officielle du Gouvernement fédéral, probablement fin de journée, suite au ixième Conseil national de sécurité de ce jour. En attendant nous vous rappelons que nous sommes là pour vous aider, via coronavirus@ccilb.be ou au 061 29 30 40.

Indemnités pour les entreprises et indépendants fermés depuis le 2 novembre

Le Gouvernement de Wallonie a pris ce jeudi 26 novembre de nouvelles mesures complémentaires de soutien, à savoir une indemnité pour les secteurs dits « moins essentiels » (fermés le 2 novembre dernier).

On se rappellera que le Comité de concertation a décidé la fermeture de ces secteurs dits « moins essentiels », comme le commerce de détail, les coiffeurs, les esthéticiennes, les agences de voyages, les cinémas, les centres récréatifs… en date du 2 novembre dernier. Afin d’amoindrir l’impact économique direct de cette mesure pour les indépendants et entreprises touchés en première ligne, le Gouvernement de Wallonie a décidé d’octroyer une indemnité allant de 2.250 à 6.750 euros. Les montants d’intervention seront répartis comme précisé dans le tableau ci-dessous :

L’indemnité représente 75 % du montant attribué aux indépendants/entreprises relevant de l’horeca, dans la mesure où les commerces dits « moins essentiels » ont pu rester ouverts 15 jours de plus. Environ 60.500 assujettis pourraient être éligibles à cette indemnité, pour laquelle le Gouvernement mobilise 202 millions euros. Notons encore que cette indemnité forfaitaire pourra être cumulée, pour les secteurs éligibles, avec la mesure basée sur la perte du chiffre d’affaires (mesure appelée « vague 4 »). En ce qui concerne cette indemnité « vague 4 », le Gouvernement a également décidé d’offrir la possibilité de faire valoir subsidiairement le 4e trimestre pour le calcul de la perte du chiffre d’affaires au lieu du 3e pour les situations où le 3e trimestre ne permet pas une éligibilité (en raison de la saisonnalité d’une activité, par exemple).  

Mesures de soutien aux ASBL

Pour les ASBL qui exercent une activité économique, le Gouvernement a également mis en place un dispositif. Comme pour les entreprises, celui-ci distingue les ASBL actives dans les secteurs impactés par la crise et celles actives dans les secteurs complètement fermés. Nous vous renvoyons sur ce complément pour plus d’explications sur les deux cas de figure.

Pour finir

Nous profitons aussi de cette tribune pour vous rappeler qu’il est ‘plus que jamais’ capital de surveiller les indicateurs-clés de vos entreprises pour faire le gros dos et ne pas devoir, en 2021, faire un constat amer et dramatique quant à l’issue, pour votre projet, d’un exercice 2020 exécrable. Pensez, si un besoin se fait sentir, à contacter au plus tôt nos conseillers Ré-Action, qui sont là pour vous aider, vous conseiller, vous accompagner aux premiers signes de faiblesse.

 

Actions sur le document

ATTENTION nouvelle adresse !

Le Vivy, 13 (dans la salle de village)
6887 Herbeumont

061/210.330

061/414.737

communeherbeumont@herbeumont.be

Ouverture des bureaux

CORONAVIRUS : Uniquement sur RDV

« Janvier 2021 »
Janvier
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Météo